Le filtre à dépression (FD)

Le filtre à dépression est le filtre le plus flexible de la gamme : il est capable de filtrer pratiquement tous les liquides et de s’adapter aux différentes qualités de filtration grâce à la gamme de papier ou média filtrant NATIONAL STANDARD disponible.
Ce process éprouvé, fait preuve d’une grande souplesse d’utilisation et impose des coûts de maintenance très réduits.

1
2
3
4
5
6
7
1

Tête de la centrale

2

Bac tampon et casse vide

3

Cyclone sur le retour des machines vers la centrale

4

Pompes d’alimentation

5

Corps dragué de la centrale

6

Benne de récupération des boues et copeaux

7

Armoire de commande

Fonctionnement

Les centrales à dépression peuvent être équipées de média filtrant papier ou d’un média permanent selon les modèles. Le papier circule sur le fond à microfissures de la centrale.
Par l’action des pompes, une dépression est créée sous le fond perméable de la centrale.
Cette dépression force le liquide à passer à travers le papier et les microfissures des plaques de fond. Un gâteau se forme alors sur le papier. La dépression est contrôlée en permanence et permet de détecter la saturation du média filtrant, permettant alors l’avance du média en automatique.

Applications

Utilisations
  • Filtration centralisée des fluides d’usinage de machines-outils
  • Opérations d’usinage, de rectification, rodage, laminage, tréfilage, …
Performances
  • Gamme de débit par filtre : de 4 à 1500 m3/h
  • Seuil de filtration moyen : 20 à 60 µm selon type de média utilisé
Avantages
  • Amélioration de l’état de surface des pièces
  • Augmentation de la durée de vie des liquides
  • Usure réduite des outils
  • Réduction de l’encrassement des meules
  • Réduction des coûts de maintenance
  • Consommation minimale de média filtrant non-tissé

Emulsion
Huile entière
(viscosité < 20cst)
Solution synthétique
Micro Emulsion
Lessive

Huile entière
(viscosité entre 20cst et 50cst)

Huile entière
(viscosité > 50cst)