Filtration magnétique et carbures

Nombreuses sont les problématiques de filtration des liquides de coupe pollués par de fines particules de carbures.
Ces fines particules, ont tendance à saturer très rapidement les médias de filtration de vos machines (poches, cartouches, papier, etc… ) et entraînent des opérations de maintenance fréquentes et une utilisation de consommables très importante.
Dans certains cas également, cela peut nuire à la qualité de vos usinages et entraîner un encrassement rapide de vos machines et outillages ; provoquant une usure plus rapide de vos outils et nécessitant des opérations de nettoyage fréquentes.

Aujourd’hui, nous pouvons vous proposer, grâce à notre partenaire Eclipse Magnetics, une solution simple, économique – sans consommable mais très efficace.

Depuis de nombreuses années la solution la plus efficace pour la filtration des carbures était la filtration à précouche (FAP), nécessitant l’utilisation d’adjuvants de filtration (consommable).
Grâce aux nouvelles technologies de filtration, comme la filtration magnétique, ces problématiques se retrouvent simplifiées.

Afin d’expliciter cette technologie, nous vous proposons une étude de cas concret, réalisée chez un de nos Clients par nos équipes : 

1- Situation initiale

Initialement 2 étages de filtration sont présents dans la centrale accompagnant ces machines usinant du carbure : dans un premier temps une filtration via des filtres à cartouches, puis dans un second temps le liquide passe au travers d’une poche avant de rejoindre le bac propre de l’installation et réalimenter les machines.

L’installation existante entraîne une forte utilisation de consommables au niveau des filtres à cartouche (autonomie d’environ 1 mois avant saturation), et un encrassement très rapide des poches.

2- Essais

Nous réalisons nos essais en sortie des 2 étages de filtration existants.

Nous constatons alors qu’une quantité importante de particules est encore présente dans le liquide propre, malgré l’apparente efficacité des filtres installés, au vu de leur vitesse de saturation.

Ci-dessus l’état de notre barreau magnétique (similaire à ceux présents dans la gamme FiltraMag, intensité magnétique de 11000Gauss) après quelques heures plongé dans le liquide propre.

3- Conclusion

Au vu des résultats ci-dessus, nous confirmons la possibilité de retenir des particules de type “carbure” avec ces aimants, du fait de leur forte intensité magnétique.

En effet, la rapidité de captation de ces particules, permettent la mise en place d’un filtre magnétique sur le réseau et ainsi capter les particules magnétisables présentes dans le liquide en amont de la filtration existante. Ces filtres sont conservés pour traiter les particules non magnétisables présentes dans le liquide, et font office de “filtre de sécurité” pour l’installation.

Dans le cas présent, les quantités retenues font que le projet proposé à notre Client final, comportera un FiltraMag FM2.0+ permettant une bonne autonomie entre les nettoyages et permettant d’assurer le traitement de l’ensemble du débit. (filtration en ligne)

 

4- Solution proposée

Placé en amont des filtres à cartouche, ce filtre magnétique pourra ainsi permettre de fortement réduire la consommation d’éléments filtrants (cartouches, poches), de réduire l’usure des meules et outillage (de l’ordre de 15 à 20%) tout en amélioration la qualité du liquide et des usinages.